Bio-Oil, des années après, c’est NON !

Comme on dit souvent, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ! Je fais partie des gens qui peuvent reconnaître qu’ils ont fait un mauvais choix en matière de cosmétiques… Mais pourquoi ?

Il y a quelques années, je ne faisais pas attention aux produits cosmétiques que j’utilisais. Même enceinte, je n’y ai pas spécialement fait attention. C’est par hasard, en retournant un flacon de savon pour bébé en grande surface, que j’ai découvert le poteau rose… juste après mon accouchement ! Depuis lors, je me suis jurée de faire attention, autant que possible en tout cas.

Durant ma grossesse, je vous parlais donc de la Bi-Oil, huile que j’utilisais après avoir vu apparaître 2 vergetures sur le bas de mon ventre après 6 mois de grossesse. J’ai donc tout fait dans le but de les faire disparaître… En optant surtout pour la Bi-Oil ! Il y a quelque temps déjà, j’ai reçu un commentaire puis un message d’une abonnée me demandant mon avis sur le produit parce qu’elle était enceinte et qu’elle avait lu des contre-indications sur internet… Ni une ni deux, je suis retournée chercher les composants du flacon et j’ai filé sur le site pour vérifier tout ça sur la liste INCI… Et je suis restée un peu abasourdie. C’est comme s’il y avait un gros point d’interrogation au-dessus de ma tête car je ne savais plus bien quoi penser… Alors, je t’explique !

La composition de Bi-Oil… incompréhensible ?

Logiquement, cette huile agit sur les altérations de la peau… et est naturelle. Vraiment ?

Après m’être penchée sur la composition, je suis un peu perplexe.

Paraffinum Liquidum, Triisononanoin, Cetearyl Ethylhexanoate, Isopropyl Myristate, Retinyl Palmitate, Helianthus Annuus Seed Oil, Tocopheryl Acetate, Anthemis Nobilis Flower Oil, Lavandula Angustifolia Oil, Rosmarinus Officinalis Leaf Oil, Calendula Officinalis Extract, Glycine Soja Oil, Bht, Bisabolol, Parfum, Alpha-Isomethyl Ionone, Amyl Cinnamal, Benzyl Salicylate, Citronellol, Coumarin, Eugenol, Farnesol, Geraniol, Hydroxycitronellal, Hydroxyisohexyl 3-Cyclohexene Carboxaldehyde, Limonene, Linalool, CI 26100.

bio-oil

Pourquoi suis-je perplexe ?

  1. L’ingrédient principal, Paraffinum Liquidum, est de la paraffine liquide issue de l’industrie pétrochimique !

    Rien que le nom et ça me refroidissait déjà! Néanmoins, j’ai préféré faire des recherches … et connaître la vérité. Souvent, la paraffine liquide est utilisée comme conservateur. Elle sert en général à adoucir ou rendre brillant la peau ou les cheveux… Mais en réalité, c’est simplement de la poudre aux yeux. La paraffine liquide forme un film occlusif à la surface de la peau qui obstrue les pores et ainsi empêche l’évacuation des déchets, des bactéries ou des toxines et donc, freine l’absorption des autres produits appliqués sur la peau.
    Cela peut créer des boutons, une déshydrations intense, l’accélération du vieillissement cutané et à usage très prolongé, cela peut également provoquer des troubles digestifs.
    Ca te donne toujours autant envie ?

  2. Les « huiles » !

    L’appellation sur leur flacon indique la présence huile végétale de camomille, de lavande et de romarin. Mais l’appellation me pose un vrai problème car dans leur traduction littérale, cela ne signifie pas huile mais bien huile essentielle ! Donc, Anthemis Nobilis Flower Oil signifie huile essentielle de camomille romaine, Lavandula Angustifolia Oil se traduit par huile essentielle de lavande, quant à Romarinus Officinalis Leaf Oil, c’est huile essentielle de Romarin… Ne dit-on pas que les huiles essentielles sont déconseillées voire interdites lorsqu’on est enceinte ?
    En effet, tu me diras que certaines sont autorisées à partir du 4ème mois de grossesse tout comme d’autres sont carrément proscrites… Et oui, 2 sur 3 se trouvent la liste des HE autorisées. Mais quand même, ça me gène ! Pourquoi ne pas dire clairement qu’il s’agit d’huiles essentielles et ainsi faire preuve de transparence ? Et comment être sur de les utiliser en toute tranquillité lorsqu’on est enceinte puisque même un aromathérapeute les déconseille ? Je suis vraiment sceptique !

    Les huiles essentielles autorisées à partir du 4ème mois :

    Basilic à linalol, Bergamote (avec ou sans furocoumarines), Bois de Hô, Camomille allemande, Camomille romaine, Cardamome, Cèdre de Virginie, Ciste ladanifère, Citron, Citron vert, Cumin, Epinette noire, Estragon, Eucalyptus citronné, Eucalyptus radié, Eucalyptus smithii, Fragonia, Galangal, Géranium bourbon, Géranium Egypte, Gingembre, Hélichryse italienne, Iary, Inule odorante, Kunzea, Laurier noble, Lavande fine, Lemongrass, Lentisque pistachier, Mandarine, Marjolaine à coquilles, Marjolaine à thujanol, Niaouli, Orange, Orange sanguine, Petitgrain, Pin, lariccio, Pin maritime, Pin de Patagonie, Pin sylvestre, Pruche, Ravintsare, Rhododendron, Rosalina, Rose, Tea tree, Ylang-ylang III, Ylang-ylang complète

    Les huiles essentielles à ne jamais utiliser :

    Achillée millefeuile, Acore calamus, Ail, Ajowan, Aneth, Anis vert, Angélique, Bois de Siam, Cannelle de Ceylan (feuille et écorce), Cannelle de Chine, Carvi, Cèdre de l’Atlas, Cèdre de l’Himalaya, Curcuma, Cyprès, Eucalyptus à cryptone, Eucalyptus globulus, Eucalyptus mentholé, Genévrier, Girofle (clou et feuille sauf accouchement), Katrafay, Lantana, Menthe des champs, Menthe verte, Menthe poivrée, Nard, Noix de muscade, Origan compact et vulgaire, Palmarosa (sauf accouchement), Persil, Romarin à camphre, Romarin à verbénone, Sarriette, Sauge officinale, Tagète, Thym à linalol, Thym à thymol , Thym saturéoïdes, Valériane des Indes, Verge d’or, Zédoaire

3. Les allergènes

La présence d’allergènes comme les BHT ou l’Hydrxyisohexyl 3-Cyclohexene Carboxaldehyde me font encore moins apprécier ce produit. En effet, Les allergènes de manière générale peuvent provoquer de graves réactions allergiques tant dangereuses pour la peau que pour la santé. De plus, je t’en parle souvent mais certains sont des perturbateurs endocriniens et je les déteste par dessus tout ! Ils dérèglent les glandes dans le corps… et les glandes sont absolument partout pour réguler le corps tout entier. De plus, à long terme, les PE peuvent provoquer des cancers hormone-dépendants ! T’as vu ? On met vraiment n’importe quoi dans nos produits aujourd’hui ?

Et ne parlons pas de la fausse vitamine E qui sert surtout de conservateur… Elle n’a aucun pouvoir antioxydant, en fait !

Je fais le point !

Tu m’excuseras vraiment, si tu as suivi mes péripéties. J’ai vraiment fait une erreur en conseillant ce produit lorsqu’on est enceinte ou pas… Je n’avais pas lu la composition ni mesuré que mon avis pourrait ou non décider certaines de vous d’opter pour ce produit ! Ce qui est certain, c’est que désormais je n’en utiliserai plus… et que j’ai trouvé des alternatives plutôt sympa mais surtout naturelles pour évincer les vergetures !

Opter pour :

  • De l’huile végétale de coco bio
  • L’huile d’amande douce bio
  • De l’huile régénératrice de Weleda
  • L’huile de massage vergetures Weleda
  • La crème Mama anti-vergetures

Et il en existe encore beaucoup… Tant de solutions naturelles qui peuvent te convenir et ne pas nuire à la beauté de ta peau ou à ta santé, à l’avenir !

Tu le sais aujourd’hui, je ne suis pas femme à juger impunément ou sans raison. Je m’informe, je fais des recherches, je compare mes informations et je me forge une idée d’après tout cela… Et jamais d’après les avis d’autres personnes ou des super potins qui font le tour. J’essaie d’être le plus objective pour donner le meilleur des avis… Et c’est extrêmement rare mais, OUI, mon avis pour la Bi-Oil est désormais NEGATIF !

Et toi, que penses-tu de Bi-Oil ?

Qu’en penses-tu après avoir lu tout ceci ?

A très vite,

De très belles fêtes mes jolies;

XXX Love,

Signature blog 3

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.