Défi : 2 mois sans fond de teint. Résultats ?

Hello ma jolie ! Je te retrouve pour te parler de mon défi du moment : Pas de fond de teint pendant au moins 2 mois !

Sincèrement, je savais que cela ne serait pas chose facile car quand on met du fond de teint depuis des années, on a l’habitude de cacher les imperfections entre autre. Mais, pour commencer, revenons là où tout à commencé.

Début du défi : le samedi 30 juin 2018

No Foundations Days

Tout a commencé très jeune. 

J’ai commencé à avoir de l’acné très tôt, trop tôt, j’avais 9 ans, j’étais en 4ème primaire (CM1) et donc, j’étais excessivement complexée. A l’époque, le dermatologue m’avait dit de me laver le visage avec du Clerasil Complete, produit que tout le monde connait. Un vrai raté pour moi : une peau plus grasse et encore plus de boutons qu’avant.

J’ai laissé les années passer, ne sachant pas quoi faire à cet âge. Finalement, une fois arrivée en 1ère année du secondaire (en 5ème au collège), j’avais certes, un peu moins de boutons, par contre, ma peau était beaucoup plus grasse et j’avais pas mal d’imperfections car même si on m’avait dit de ne pas toucher à mes boutons, la plupart du temps, je le faisais machinalement. Bref, des cicatrices désagréables.

Le dermatologue : de bons conseils ?

Je suis donc retournée chez le dermatologue quand j’avais environ 15 ans. A cette époque, ses conseils ont été les suivants : utiliser un savon au PH neutre et camoufler les défauts avec du fond de teint. Il m’a donné le meilleur et le pire conseil en même temps.

Le savon m’a bien aidée, laissant ma peau moins grasse et brillante (je déteste ça)… Par contre, le FDT, pas du tout. A l’époque, j’utilisais de la crème teintée Nuxe, Avene ou Yves Rocher. Je n’y connaissais encore rien en matière de cosmétiques.

Plus tard, l’acné a repris de plus belle (pendant ma grossesse surtout) et j’ai commencé à cacher mes imperfections avec du fond de teint Mac, Make Up For Ever, Bourjois et Dior. Malheureusement, il aurait mieux valu que cela ne soit jamais le cas. Le fond de teint a rendu ma peau bien moins jolie, plus sèche, moins douce.

Prise de conscience !

Je me suis rendu compte il y a quelques temps que j’avais trop de difficultés à vivre sans fond de teint et que malgré les soins protecteurs de peau, cela n’empêchait pas ma peau d’être de moins en moins jolie. Je ne parle pas là des premières ridules car j’ai la chance d’en avoir très peu mais des taches et imperfections sur ma peau.

QUIZZ

Le fond de teint abîme-t-il la peau ? Oui et Non.

Si le fond de teint est appliqué sans un démaquillage anticipé du maquillage précédent, sans protection avec une crème ou une base ou en guise de camouflage complet pour les boutons, les cicatrices ou les imperfections, alors, en effet, le fond de teint abimera ta peau. Son seul effet à ce moment-là sera de boucher les pores de la peau… Nous en avons à hauteur de 300 milles et ils nuisent à la netteté et à la beauté de notre teint. Une fois les pores bouchés, bonjour l’apparition des points noires, des comédons et autres microkystes désagréables sur le peau… Du visage très souvent.

Par contre, si la peau est protégée par une crème ou une base, cela peut-être bien différent. A une condition : toujours démaquiller sa peau en douceur mais en profondeur et terminer par l’application d’une crème hydratante adaptée au type de peau. En bref, démaquille-toi correctement avec un démaquillant de bonne qualité, utilise des gants démaquillants ou des cotons jusqu’à ce qu’ils restent blancs et applique une crème sur ton visage qui laissera ta peau hydratée et en bonne santé.
Dans ce cas précis, le fond de teint n’abimera pas la peau car le démaquillage doux mais en profondeur permet d’avoir une peau plus belle et en meilleure santé. Même les personnes qui ne se maquillent jamais n’ont pas une peau en aussi bonne santé que celles qui se démaquillent quotidiennement de la bonne façon avec les bons produits cosmétiques. Tu sais donc désormais à quoi t’en tenir.

Pour choisir un fond de teint, j’utilise le dos de ma main ? Faux

C’est très souvent une idée reçue. On ne doit pas utiliser le dos de la main ou même l’intérieur du poignet. En réalité, ce sont même de très mauvais endroit… Ils sont soumis à rudes épreuves, par exemple en hiver ou les mains se dessèchent et sont souvent plus rougeâtre. Le meilleur endroit pour un test de couleur est à côté des maxillaires ou dans la nuque. Ce sont les endroits les plus adaptés.

Choisir une teinte plus claire me donnera l’aire plus jeune ? Faux

Cela n’est pas une bonne idée car ça va complètement dénoter avec la carnation du reste de peau visible. De plus, une teinte trop claire entraîne une apparition plus forte des petits défauts de la peau.

Choisir une teinte plus foncée que ma carnation me permettra d’avoir un plus beau teint bronzé ? Faux

Il est vraiment important d’avoir une teinte identique à celle la peau. La plupart des marques de qualité créent des teint en fonction des teintes de carnation. Ils portent donc un nom très souvent suivi par N pour neutral (couleur neutre), P pour pink  ou peach (les peaux avec teintes rougeâtres), W pour Warm (des teints chaudes, dorées), C pour cool (les teintes froides) et d’autres encore. En réalité, il existe deux grandes familles de tonalités : les sous-tons chauds (jaune, doré et orangé) et les sous-tons froids (rose, bleu, rouge et vert-olive). Exceptionnellement et de plus en plus, les sous-tons peuvent être neutres. Elles sont indiquées de différentes façons selon les marques.

Il n’est pas obligatoire d’opter pour un FDT qui correspond à notre type de peau ? Faux.

Il est vrai qu’il existe de plus en plus de marques qui optent pour des formules permettant à chaque femme d’utiliser leurs produits, peu importe leur type de peau. Toutefois, dans la plupart des cas, il vaut vraiment mieux adapter son FDT à son type de peau. Les peaux mixtes préfèreront les textures fluides à base d’eau pour éviter de graisser ou dessécher la peau. Les peaux grasses, quant à elles, pourront opter pour des mousses ou des crèmes épaisses qui sont souvent crémeuses et à base d’huile pour hydrater les peaux les plus sèches et ainsi les laisser en bonne santé.

Pour un FDT impeccable et durable, il faut absolument qu’il pénètre entièrement dans la peau ? Faux

Il faux absolument éviter d’essayer de le faire entièrement pénétrer. Le fond de teint n’est pas une crème hydratante et s’il est appliqué autant en profondeur, il va boucher les pores. Son but premier est d’unifier le teint, de cacher les défauts et imperfections mais pas de soigner. Il est donc important de ne pas s’acharner à vouloir le faire pénétrer.

Pour un maquillage réussi, il faut mettre beaucoup de produit ? Faux

Trop de produit crée un maquillage trop chargé et un maquillage trop chargé fait ressortir toutes les imperfections du visage car il semble figé. Pour éviter l’effet paquet qui démasque les irrégularités, fait ressortir les rides et les ridules et donnent une peau disgracieuses, il vaut mieux étirer le produit au maximum et en rajouter par petites touches si cela est nécessaire.

Lorsque j’ai trouvé le FDT qui me convient, je ne dois plus jamais en changer ? Faux. 

La peau s’habitude assez rapidement à un produit. C’est pourquoi, il vaut mieux de changer dès qu’un flacon est fini. D’abord parce que le marché développe souvent des produits qui seront meilleurs pour notre type de peau. Ensuite, parce qu’il ne faut pas oublier sa carnation : le produit doit s’adapter parfaitement à la teinte de le peau qui est différente en été et en hiver le plus souvent.

Le FDT ne s’applique par que sur le visage ?  Vrai. 

Si tu ne veux pas te faire un masque de carnaval, en effet, il ne faut pas t’arrêter au visage. Il faut absolument relier le visage au coup en appliquant également de la matière sur celui-ci. En effet, pour ne pas qu’on voit que tu portes du FDT, appliquer celui-ci sur le visage et sur le cou autant à l’avant que vers l’arrière permettra de rendre l’application de FDT invisible mais surtout, cela ne sera pas disgracieux alors que c’est « comme le nez au milieu du visage » 😉 !

Comment procéder ? 

Même si on ne porte plus de fond de teint, ce n’est pas pour la cause qu’on ne se maquille plus. C’est pour cela qu’il est important de se démaquiller en profondeur avec les bons produits comme je te le disais ci-dessus. Ensuite, utiliser un savon au PH neutre pour désincruster ta peau et lui permettre d’être parfaitement nettoyée. J’utilise la mousse nettoyante Avril bio dont je te parle ici.

Une fois par semaine, un bon gommage pour éradiquer la plus petite impureté, pas davantage pour ne pas abimer le film hydrolipidique et ensuite, pour terminer, une crème adaptée. Opte pour une crème hydratante en fonction de ton type de peau, on utilise souvent une crème un peu plus grasse le soir par exemple car elle pénètre dans la peau durant la nuit entière. Tu peux découvrir ma routine, sainte et bonne pour la peau dans un de mes dernier article, ici.

Des résultats visibles ?

Plus que visibles.

Ma peau de départ

IMG_0774

 

Capture d’écran 2018-08-19 à 03.14.17

  • Peau mixte et atopique
  • Pores dilatés
  • Couperose (une maladie de peau qui provoque des taches roses et l’éclatement de petits vaisseaux dans le visage)
  • Quelques tâches de dépigmentation et des imperfections

J’aurais aimé te proposer une photo de meilleure qualité. Toutefois, c’est assez difficile d’obtenir une photo nette et très proche du visage quand on doit la prendre soi-même. Bref, tu vois tout de même les défauts que présentaient mon visage lorsque j’ai pris la photo le 30 juin 2018. J’ai les pores dilatés, des tâches dont la dépigmentation et la couperose, une « maladie » de peau. Tu n’imagines même pas à quel point je suis complexée par tout cela. Je mettais du FDT pour camoufler ces défauts tellement ils me gênaient. Toutefois, pour récupérer une peau plus belle, « il faut ce qu’il faut » comme on dit souvent. J’ai donc arrêté de porter du FDT depuis 52 jours aujourd’hui. Ca a été difficile mais tu n’imagines pas comme cela a été bénéfique.

52 jours plus tard … 

Tu vas voir la différence par toi-même, tellement elle est visible. 😉

IMG_0780

Je trouve ça incroyable et pourtant vrai! Je suis maquillée mais je ne porte ni FDT ni poudre, juste un peu de blush pour rosir mes pommettes. Tu as sûrement pu le remarquer, le changement est radical après seulement 52 jours sans fond de teint.

  • Mes pores sont bien moins dilatés et donc, beaucoup moins visibles à l’oeil nu
  • Ma peau est plus lumineuse et surtout plus douce
  • Les tâches se sont estompées
  • La dépigmentation reste présente mais est moins visible
  • La couperose est fidèle à elle-même comme il s’agit d’une maladie de peau mais par contre, j’ai beaucoup moins de petits vaisseaux qui pètent me laissant avec des petites lignes rougeâtres ou violettes très visibles. Elles le sont beaucoup moins.

En 5 mots : ma peau est plus belle !

Il n’y a aucun doute, ma peau est bien plus belle depuis que j’ai chassé le FDT de ma routine. Certes, j’a galéré au départ car cela a été très difficile de sortir de chez moi, imperfections visibles, mais j’ai tenu le coup et je suis vraiment contente d’avoir récupérer une peau plus saine.

Il est évident que ma routine n’y est pas pour rien (tu peux la lire ici et également découvrir la mousse nettoyante bio que j’utilise encore aujourd’hui ici) mais l’un et l’autre combiné et complètement changé la vision que j’avais de moi-même. Aujourd’hui, je suis bien moins complexée de sortir sans FDT (défi l’exige) même si je le suis toujours un peu car toutes les tâches ne partiront pas. Je ne suis même pas certaine de recommencer à porter du FDT, j’hésite encore. Je sais que cela n’est pas facile d’aller travailler sans en mettre, toutefois, j’aimerais vraiment garder cette belle peau, douce, nette et bien plus saine.

Et toi, ça te tente d’essayer? As-tu des problèmes de peau ou des imperfections qui te gênent ? As-tu déjà testé un « no foundation days » ? 

J’espère que cet article aura pu t’aider et t’a plu. A très bientôt pour un nouvel article ma jolie.

Des KISS,

XOXO & Love.

Signature3

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Comments

  1. Oui, je sors régulièrement sans fond de teint. J’ai commencé le fond de teint à 19-20 ans suite à une poussée d’acné inexpliquée, mais je n’ai jamais été accro au fond de teint.
    En ce qui concerne ta peau, elle est plus nette sur la deuxième photo mais il n’y a rien de catastrophique sur la première : )

    • Bonjour 🙂 j’aimerais tout comme toi ne pas avoir été accroc au fond de teint mais avec les défauts, je me sentais tellement complexée. Aujourd’hui, je me sens vraiment mieux bien si je n’aurais jamais une peau parfaite et homogène mais c’esg Déjà mieux. Merci pour ton commentaire ❤️

  2. M’enfin, c’est quoi ce dermatologue? 😮 Déjà le Clerasil, c’est une mauvaise idée… Je trouve aussi, depuis un an que ma peau est dans un sale état. Comme toi, j’ai des rougeurs diffuses, des pores dilatés par endroit et des petites imperfections. En soi, rien de catastrophique, tout comme toi, mais c’est tout de même complexant quand on est bombardé de photos de jeunes femmes photoshopées. Je tenterais bien ce défi… Mais je ne peux pas faire l’impasse sur l’anti-cerne. A part au printemps et en été, j’ai l’air d’un raton laveur…

    • Comme tu dis… Je ne comprends pas bien la réaction du dermatologue a l’époque mais le nouveau est vraiment différent ,-) ! Je comprends le complexe des rougeurs, c’est n’est pas toujours facile de s’apprécier comme on est … Je connais ça. Pour les cernes, j’utilise des poches de glace et des concombres 2 à 3x par semaine et elles sont déjà moins visibles 😉 mais quoi qu’il en soit, je comprends tout à fait, l’anti-cernes, c’est un peu la « vie » hihi ! En tout cas, même si j’ai eu du mal, ma peau me dit merci 😉 ! Merci à toi pour ta réaction, elle m’a fait plaisir. A très bientôt :*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.