Du bio pour mon loulou : repas #part1

Capture d'écran 2016-03-05 22.35.36

Bonsoir les mamans !

Aujourd’hui, je vous retrouve dans un article 100% baby et 100% bio. Je vous explique un peu !

J’adore préparer des petits plats à mon loulou de 18 mois… Sauf que lui ne les apprécie pas toujours ! Je vous explique pourquoi.

Quand il avait à peine 6 mois, il a été hospitalisé (pour la troisième fois) car il avait de gros problème avec la nourriture. Il faut le dire, j’ai un grand prématuré et, souvent, ce sont des enfants qui ont comme des problèmes « relationnels » avec les repas. Non qu’ils ne les aiment pas mais justement qu’ils les aiment trop… Tellement, qu’ils hurlent jusqu’à avoir le repas dans la bouche, qu’il engloutisse cuillère après cuillère, trop vite et que soit, ils mangent 1/4 de l’assiette et sont rassasiés trop vite (à cause du petit estomac) soit, vomissent l’entièreté du repas car ils ont mangé beaucoup trop vite. Les prémat. qui sont comme le mien n’ont pas de réserve… Mais quelques carences à combler au départ ! Et donc, dès qu’ils ressentent la faim, ils font des crises phénoménales car le repas n’arrivent jamais assez vite ! Pour vous dire, j’ai déjà trouvé mon fils, en tremblements et en sueurs, l’estomac rempli de spasmes alors qu’il avait mangé 3h auparavant… Donc vous comprenez ce que je veux dire. Bref.

Suite à cette hospi, les médecins et infis avaient pour ordre de surveiller sa nourriture, ce qu’ils mangeaient …

Le premier jour, ils ont (malheureusement pour eux) commencé avec un plat rempli d’épinards ! L’intelligence du corps médical n’a pas fait fonction ce jour-là puisqu’un bébé de 6 mois qui présente des difficultés aux repas ne va pas manger un plat rempli d’épinards cuite vapeur, sans féculents, sans assaisonnement … Je ne sais pas où ils avaient la tête ce jour-là. Comme il devait manger, ils lui ont donné des petits pots Olvarit. J’étais contre mais l’infirmière lui a présenté et il a commencé à manger … Et comme il avait un gros problème de poids, je n’ai pas intercédé car le principal était qu’il mange et bien.

Petite parenthèse quant aux repas de vos bébés.
Lors de ce séjour, les infirmières n’ont pas hésité à le « forcer » à manger, en lui en donnant trop car son poids était mauvais. Elles m’ont également dit que je devais le forcer un peu… Car sinon ça n’irait jamais !
Et quelques jours plus tard, je suis entrée dans une colère noire et j’ai dit STOP!
JAMAIS au grand JAMAIS il ne faut forcer un bébé à manger pour la simple et bonne raison que s’il se sent forcé, le bébé va développer un rejet total du moment de manger. Il va détester ce moment, rejeter la nourriture et parfois se rendre malade pour ne rien avaler ! Il faut que ce moment reste un plaisir tout comme nous prenons plaisir à manger au repas. S’il n’en veut pas, n’insistez pas. Représentez-lui son plat plus tard… Et s’il n’en veut toujours pas, encore un peu plus tard… Et même s’il doit manger toutes les 2h car il mange moins, permettez lui de le faire pour  développer un sentiment de plaisir du moment de manger … Il finira par tellement aimer les repas qu’il mangera davantage et que tout se régularisera…

De mon côté, en l’ayant forcé, il a refusé d’ouvrir la bouche pour tous repas solides pendant plus de 10 jours ! Le fait de l’avoir forcé l’a totalement dégouté et il a encore perdu du poids… Et c’est ce jour précis d’ailleurs que je me suis mise en colère (pas forcément contre la bonne personne mais je n’en pouvais plus !) en disant qu’il était dès lors interdit d’obliger mon fils à avaler quoi que ce soit et que si elles avaient le malheur d’essayer, je les gaverais moi aussi comme des oies pour qu’elle comprenne comme on peut être dégouté des repas quand on nous force à manger ! Le lendemain, je quittais l’hôpital pour reprendre en main moi-même les repas… Elles ont fait pire que bien ! Et c’est moi qui ai du réparer tous les dégâts !

Du coup, mon fils a été habitué à manger des petits pots… Qui ont une texture bien plus lisse, plus homogène et qui ont surtout un goût très particulier. De ce fait, quand j’ai voulu recommencé à faire mes propres préparations, il n’en voulait plus…

Après en avoir parlé à la pédiatre, j’ai été rassurée puisque son propre enfant n’avait jamais accepté que les petits pots et étaient en pleine forme. Ce n’est pas meilleur que mes bons légumes bio mais je me suis dit qu’en grandissant, je ré-essayerais. Donc, j’ai commencé à acheter des petits pots… Mais uniquement BIO simplement pour être en accord avec ma façon de faire… Je préparais avec des légumes bio donc je prends des repas bio qui s’en rapprochent le plus !

Finalement, pour lui faire manger mes préparations, j’ai commencé à faire des petits mélanges… 1/4 de mon repas et 3/4 de petit pot puis, moitié moitié et 3/4 – 1/4… Parfois, il mange entièrement mes préparations et parfois ils préfèrent des petits pots… C’est un peu selon son humeur à mon avis.

Quoi qu’il en soit, je déteste congeler les petits pots déjà mixés. J’ai essayé et ça ressemble à de la soupe mal passée une fois décongelé. Donc, ces petits pots me donnent un coup de pouce quand les lundis, jeudis et vendredis, je rentre au moment du souper et que j’ai peu de temps… Avant une crise phénoménale de faim :p !

Chez Sebio et dans mon magasin Bio dis-moi !

J’ai donc recherché différentes marques pour offrir une large gamme de produits à goûter à loulou. Quoi de mieux que le site Sebio pour faire cette recherche ?! Ils sont géniaux en ce qui concerne ce sujet.

J’ai donc trouvé différentes marques comme Biobim, Hipp bio, Good Gout, Baby bio et encore d’autres…

IMG_3338

Ma commande : 3 petits pots Biobim, 2 petits pots Babybio, 3 portions de Good Gout chez Sebio ! Une eau nettoyante sans rinçage Natessance et le liniment Anaé.

IMG_3346

Babybio est une marque que j’aime beaucoup ! Elle est un peu plus chère que les autres mais elle en vaut la peine car le goût est plutôt ressemblant à celui des ingrédients frais. De plus, c’est produit en France en A.B. et pour cela, ça a retenu toute mon attention 😉 !

J’avais donc choisi deux petits pots : Panais & Jambon des pays de la Loire – 210 g. 2 portions pour 4,25€.

IMG_3347

Les Biobim, quant à eux, sont pour certains, les préférés de mon loulou.

Son plat préféré de chez Biobim est le Légumes Quinoa. Il peut manger 2 pots l’un à la suite de l’autre tellement il adore ça. Quant aux légumes variés, je dois dire qu’il est très pratique pour le repas 0% de protéines …

  • Légumes varies – 210g – une portion pour 1,65€
  • Légumes Quinoa – 210g – une portion pour 1,65€

IMG_3342

J’ai découvert les « Good goût » plus récemment sur le site. Ce qui m’a plu directement c’est l’originalité des plats. Je n’ai pas photographié tous ceux-ci mais, en plus, on retrouve également saumon / épinards, veau / petits pois, saumon / polenta / carotte potiron…

Ici, on retrouve :

  • Ratatouille au Quinoa – 210g pour 2,29€
  • Parmentier de boeufs aux topinambours – 210g pour 2,55€
  • Courges butternut et sauté d’agneau – 210g pour 2,39€

Je me suis également rendue dans le magasin bio près de chez moi, appelé « Bio dis-moi ». Un petit complexe vraiment sympa, où les gens sont très accueillants, à l’écoute et qui ne poussent pas à la vente. IMG_3403

J’y ai pris des petits pots Hipp Biologique que je ne trouvais pas encore dans mon supermarché. J’imagine qu’ils arriveront un peu plus tard 😉 !

IMG_3407

  • Fettucine légimes colin – 2 x 250g pour 3,55€
  • Légumes pâtes poulet – 2 x 250g pour 3,45€

IMG_3404

 

J’y ai également découvert des petits pots de sauce que je ne connaissais pas encore. Ils n’en vendent pas encore dans les magasins que je fréquente.

  • Sauce bolognaise – 2 x 80g pour 2,75€
  • Sauce tomates et légumes – 2 x 80g pour 2,70€

IMG_3469

Mes derniers petits achats au magasin Bio furent ceux-ci (en double). Biobim et la marque Holle qui propose une moins grande quantité de variétés. Par contre, ils proposent pas mal de pots sans protéines et c’est pour cela que je les achète… Babylou n’a pas de protéine le soir et cela lui permet de varier les plaisirs.

  • Biobim – 250g pour 1,85€
  • Holle – 230g pour 2,43€

Honnêtement, j’ai beau ne pas adorer les petits pots, je trouve que ceux-ci sont particulièrement correctes et que la composition est vraiment bonne, issue de l’A.B. ! Il n’a jamais aussi bien mangé que depuis que j’ai choisi les marques BioBim et Good Gout ! Donc malgré tout, je continue tout en mélangeant une partie de ma préparation avec une partie de son petit pot 😉 !

Par contre, il mange les pâtes et la soupe que je prépare sans problèmes… Tout comme les tartines dont je vous parlerai dans la seconde partie de l’article #part2.

Et vous, que pensez-vous des petits pots bio? Vous en avez quelques-uns en réserve en cas de pépins ?

Des bisous x1000,

Love,

Signature apd juillet 2015

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

  1. Rholala j’ai été choquée en lisant qu’on avait donné des épinards à ton loulou à l’hôpital, rien de tel pour le dégoûter. Pas étonnant si au bout de 2 jours à la maternité, j’étais ultra pressée de sortir. Certains médecins ont vraiment des idées à côté de la plaque, et veulent à tout prix qu’on y adhère ! Mon fils a 9 mois et ne veut pas être diversifié pour l’instant. J’ai essayé plusieurs choses, mais devant ses pleurs et ses refus successifs, je me suis dis « après tout, pourquoi le forcer ? » Le lait est la seule chose dont un bébé a vraiment besoin, alors je le laisse évoluer à son rythme. C’est un bout d’chou adorable et bien joufflu, il est très gourmand mais juste de son lait, voilà. Il y en a marre des règles, des courbes que l’on veut nous imposer. Tu as raison de choisir du bio, les fruits et légumes « classiques » sont souvent gorgés de pesticides. Je t’embrasse ♥

    • Bonsoir. 🙂 Malheureusement, je pense ne pas avoir vécu les choses de la même façon car pas de maternité de mon côté 🙁 ! J’ai eu un grand prématuré, d’où séparation à la naissance, j’étais en hospi à cause de la césarienne et mon fils en néonat car 8 semaines d’avance et dysmaturité. Donc, je n’ai pas vraiment connu un accouchement normal ^^
      En ce qui concerne la diversification, mon fils a été diversifié à 6 mois soit 4 mois âge corrigé car on travaille en âge corrigé en fonction de la DPA jusqu’à 36 mois. Nous l’avons fait car mon fils était comme absorbé par la nourriture. Dès qu’on mangeait, mâchait, il nous regardait avec insistance pendant des longues minutes sans rien dire… De plus, il était intolérant au lactose et devait avoir en plus un lait prédigéré car +++++++ RGO !! Avec anesthésie pour gastroscopie et biopsie de l’estomac. Du coup, il avait le lait le plus cher du marché et franchement, je peux pas le dire autrement, ce lait goûtait l’oeuf pourri… Mais c’était le seul qui ne le rendait pas malade. Du coup, je compensais en ajoutant du riz vanille pour modifier le gout de mer** du lait ^^! Finalement, j’ai commencé par des purées de légumes qui sont très bien passées. Des légumes ou légumineuses plus sucrées comme carottes, panais, topinambours, butternut ou potiron. Ca a été tout seul… Sauf qu’il ne mangeait jamais ses quantités. Il ne mangeait même pas la moitié de ce qu’il devait même s’il aimait. De ce fait, grosse perte de poids alors qu’il n’est déjà dans aucune courbe à cause de sa prématurité… Donc hospi. Et c’est là que tout a foiré et que j’ai du récupérer les morceaux et les recoller 🙁
      En effet, bio pour lui. Je me suis tournée vers l’A.B. à sa naissance. Pour moi, tout n’est pas bio. J’utilise une partie bio, une partie naturelle et des produits normaux car c’est un budget … Pour lui par contre, je n’utilise que du bio, du naturel, de l’organique pour lui enlever tous ces effets nocifs que font certains compo dans les produits ou certains produits eux mêmes.
      Merci pour ton commentaire et j’espère que tout se passera bien pour ton fils 🙂 A très bientôt, des bisous <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.