Storytime : Pourquoi je me suis fait tatouer ?

Bonjour ma beauty!

J’espère que tu vas bien? Aujourd’hui, je reviens vers toi avec une petite réflexion vis-à-vis de moi-même et sur les tatouages. En fait, je me suis longuement demandé « pourquoi se fait-on tatouer? » et ensuite « pourquoi me faire tatouer »? Il est évident que je ne peux pas répondre pour les autres mais en posant ces questions autour de moi, j’ai compris… Et c’est de ça que je voulais te parler aujourd’hui 🙂 !

Pourquoi se faire tatouer ?

Depuis longtemps déjà, j’admire les tatouages sur les autres. J’adore ça ! Mais je n’avais jamais franchi le pas. Why? C’est simple, j’avais peur. Peur de la douleur inconnue surtout… Puisque souvent l’inconnu nous fait peur, surtout quand on parle de douleur… Mais j’y reviendrai un peu plus bas 🙂 ! Je regarde très souvent les créations d’un pote de jeunesse, devenu tatoueur mais aussi ceux de connaissances ou même de Jessica qui tient la chaine « Lolita nie en bl0g ». Elle a d’ailleurs fait une vidéo sur ses nombreux tatouages que j’ai vraiment adorée regarder. Une vidéo pleine de sens à mes yeux.

Mais alors, pourquoi se faire tatouer ? d’abord par envie, c’est certain … On dit souvent que notre corps est une toile vierge et un espace artistique sur lequel chacun est libre de ses choix. Certains décident de franchir le pas pour des raisons simples qui leur sont propres alors que d’autres n’apprécient pas les tatouages.

Je me suis donc dit que j’allais interroger des personnes tatouées et des personnes qui ne sont pas tatouées afin, si elles acceptaient, de connaître les raisons pour lesquelles elles se font (ou non) tatouer.

Image provenant du site : sofrenchy.net

Image provenant du site : sofrenchy.net

Pourquoi ils se sont fait tatouer ?

La plupart du temps, les réponses étaient très semblables. J’ai eu deux types de réponses : (1) la beauté des tatouages et (2) la représentation d’instants de vie, de souvenirs ou de choses qui tiennent particulièrement à coeur. Une partie des gens m’a répondu : « Je trouvais ça beau, je voulais me faire tatouer! » Non sans juger qui que ce soit, ce n’est pas du tout la raison qui m’a emportée et motivée… Bien entendu, je trouvais les tatouages beaux mais, j’avais besoin de savoir au fond de moi pourquoi je ferais un tatouage.
L’autre partie des gens m’a donné un explication qui m’a plutôt fait plaisir, qui m’a fait comprendre au plus profond de moi pourquoi j’avais envie de me faire tatouer. Ces quelques personnes m’ont expliqué que leur corps était un peu comme l’album de leur vie… Qu’ils décidaient de se faire tatouer par besoin, pour représenter des souvenirs, des évènements qui ont énormément compter pour eux tout en les représentant d’une façon très spécifique pour correspondre à leur personnalité et respecter leur idéal de la beauté. Cette explication m’a permis de découvrir pourquoi moi, je désirais me faire tatouer, ce qui me motivait et ce que j’allais représenter.

Les tatoueurs, ces artistes… 

Parce que oui, pour moi, les tatoueurs sont des artistes à part entière qui par leurs dessins font passer à la fois un message et également les traits de leur personnalité car ils ont tous un style, leur style, ce qui fait qu’ils sont uniques.

Un jour, en parlant à une connaissance tatoueur, il m’a dit quelque chose qui, au départ, avait peu de sens pour moi et qui progressivement m’a semblé normal, logique. Plusieurs clients potentiels lui avaient demandé pour se faire tatouer le signe « infini » avec un prénom, parfois une plume… Il a refusé chacun d’eux. Au départ, je n’ai pas compris ! Je me suis dit que c’était tout de même dommage pour la personne qui avait peut-être plus que tout envie ou besoin de ce tatouage porteur de sens. Au fur et à mesure, plus je me suis renseignée et plus j’ai compris pourquoi ce refus… C’était un artiste et comme tout artiste, il aime que son travaille soit unique et ne souhaite pas « travailler à la chaîne » pour représenter la même chose à tout le monde. Certes, on a surement profondément envie du signe « infini » mais, pourquoi se faire tatouer la même chose qu’un bon nombre de personne?

Je pense qu’il y a toujours moyen d’intégrer ce détail… Le signe infini n’est pas proscrit. Ils demandent juste à ce que chaque tatouage soit unique et surtout à faire parler leur créativité afin qu’aucun tatouage ne ressemble à un autre, ne jamais réaliser de copies mais s’en inspirer pour avoir ses propres idées. Je trouve tout cela très artistique…

J’avais enfin compris le pourquoi de cette réponse. Je la comprenais enfin… Et c’est à ce moment là que j’ai commencé à comprendre à la fois les tatoueurs mais également les personnes qui avaient un projet de tatouage qu’ils souhaitaient rendre unique… En tout cas, je l’espérais. Car il y a évidemment toujours des exceptions à chaque règle.

Image provenant du site : sofrenchy.net

Image provenant du site : sofrenchy.net

Pourquoi je me suis fait tatouer ? 

J’avais enfin trouvé ma voie, mon chemin et j’avais profondément compris pourquoi j’allais me faire tatouer. Je voulais me faire tatouer des souvenirs immuables, des évènements marquants et heureux ou plus tristes de ma vie non parce que je risquais de les oublier un jour mais bien pour « rendre hommage » aux personnes qui se retrouveraient dans mes tatouages. Pour moi, c’est un peu comme un dernier hommage, un « je ne t’oublierai jamais », une représentation de ce qui nous tient à coeur et qui sera pour toujours avec nous… Et pas forcément pour que cela soit vu mais aussi pour nous et juste pour nous.

Mon tatoo, c’est un peu d’elle et un peu de moi … 

J’ai donc décidé de me faire tatouer un souvenir immuable, rempli de sens pour moi. Sans entrer dans les détails, je peux te dire que mon tatouage actuel est entière dédié à ma grand-mère et se trouve sur le haut de ma cuisse. Ma mamy était un pilier dans ma vie et, malheureusement, elle nous a quitté il y a déjà 5 ans pour rejoindre les étoiles. Elle faisait partie de ma vie quotidienne et chaque jour, je pense à elle et elle me manque. Elle a été présente pour moi toute ma vie et je voulais, au plus profond de moi, faire quelque chose à hauteur de tout ce qu’elle avait fait pour moi dans ma vie. Je me suis donc dit qu’un tatouage serait un souvenir parfait pour la représenter… Mais surtout, je voulais trouver la représentation la plus fidèle de sa personnalité, de ce qu’elle aimait, de ce qu’elle représentait pour moi mais aussi, il devait, en plus de tout cela, me correspondre, correspondre à ma personnalité et à qui je suis. Autant te dire, pas chose facile.
Et pourtant, j’ai bien trouvé, en cherchant longuement et en me rappelant ses goûts, ses idées et ses combats… Je me suis rappelée de son goûts prononcé pour les fleurs, toutes les fleurs, de sa personnalité à la fois forte mais sensible, dévouée et travailleuse… Et j’ai trouvé le tatouage parfait.

Je me suis fait tatouer le 9 août sur le haut de la cuisse droite de façon à ce qu’il ne soit pas visible, même pas en jupe et qu’il reste personnel… Je n’ai absolument pas fait réaliser ce tatouage pour qu’il soit vu ou pour montrer que j’en avais un. J’ai véritablement fait cela par conviction personnelle en écoutant les histoires tatoo de certaines connaissances, en me rendant compte de leur engagement, leurs envies et du sens profond de ces tatouages pour eux. J’ai trouvé certaines de leurs explications extrêmement touchante, émouvantes et c’est là qu’un tatouage prend tout son sens.

Je te propose un tout petit aperçu de mon tatouage… Si j’en parle, je devais tout de même te montrer une partie 😉 !

Capture d’écran 2017-08-14 à 01.32.53

 

Bref, j’ai à la fois (et enfin, peut-être) compris l’univers des tatoueurs dans sa globalité car chacun à sa personnalité, son style propre et unique mais aussi les raisons profondes et magnifiques qui peuvent nous mener à la réaliser d’un tatouage qui nous ressemble et finalement, peut-être, qui nous complète, complète notre personnalité et qui nous sommes. 🙂

Douleur … Quid ?

Ca, je pense que c’est LA QUESTION que se pose la plupart des gens qui ne sont pas tatoués. Cette question c’est « Est-ce que ça fait mal? », « De quel type de douleur parle-t-on? » et « Ca ressemble à quoi comme douleur? ».

Clairement, ce qui est certain, c’est qu’il y a des zones bien plus sensibles que d’autres comme la nuque, les côtes, le pied entre autre… Toutefois, en matière de douleur, tout est relatif ! Comment définir la douleur, pour moi ? Je dis bien pour moi car il s’agit de la « douleur » rencontrée pendant la réalisation… D’autres l’auront ressenti tout à fait différemment et j’ai pu m’en rendre compte en discutant avec eux.

Les 3 outils

La traceuse (également appelée Liners en anglais) est destinée à réaliser les tracés. On parlera ici des contours entre autre ou parfois, de touts petits remplissages. Je trouve qu’on ne parle pas vraiment ici de douleur (pour moi). J’ai été surprise lorsqu’elle a commencé mon tatouage, de constater que je sentais très peu les coups d’aiguilles. Je dirais que cela est semblable à un ongle qu’on fait glisser sur la peau, un peu comme des griffures minimes. Franchement plus que supportables. Le plus désagréable avec les traceuses pour moi furent les longs tracés comme les longues lignes que ma tatoueuse à réaliser en une seule ligne. Mais encore une fois, rien de grave et également très supportable, comme une brulure très faible et éphémère puisque cela s’atténue après 3 secondes. Bref, pour moi la traceuse ne signifie pas douleur. J’ai également demandé à combien de mm l’aiguille entrait dans la peau et nous avons regardé ensemble… Elle dirait environ 2 à maximum 3 mm.

La Round Shaders ou machine à effectuer les ombrages contient plusieurs aiguilles (heureusement que la tatoueuse m’a fourni ce détail 😉 ). Je dirais, toujours en terme de douleur, que c’est plus prononcé et que les premières fois où elle l’a utilisée, je l’ai senti passé. C’est comme une brûlure sur la peau qui dure le temps du remplissage puis qui s’arrête… Mais ce n’est pas insupportable non plus. Au départ, le temps que mon corps s’habitue, j’avais une boule anti-stress dans les mains et je la serrais lorsque la sensation de brulure était plus forte… Mais je n’ai pas crié du douleur non plus. Utilisée longuement, cela ne doit pas être agréable mais utilisée comme pour moi, 2-3 minutes par ci par là, ça n’a pas été catastrophique non plus 😉 ! Moins gai que la traceuse, c’est sur, surtout qu’il s’agit de plusieurs aiguilles à la fois (9 pour celle qu’elle à utilisée pour mon tattoo).

Pour finir, la remplisseuse, le Magnum utilisé pour recouvrir de plus grandes surfaces en couleur. L’aiguille va plus loin que pour la traceuse ou la machine à ombrage. Elle s’enfonce plus profondément dans la peau pour la couleur. Ici, par exemple, je parlerai plus facilement de douleur car cela se sent beaucoup plus fort pour moi et ce n’est pas agréable du tout. J’ai une pâquerette sur les sépales de ma fleur de base et le blanc des pétales m’a fait « mal ». Ou en tout cas, c’est fort désagréable ! Ca pince assez fort et ça brule en même temps… On le sent beaucoup plus fort. Pour moi, la machine la plus douloureuse et la moins agréable est celle-ci, sans aucun doute. Maintenant, je n’avais pas de grandes surfaces à recouvrir non plus mais si cela avait été le cas, je pense que je l’aurais senti passer ! 😉

Alors, la douleur ?

Je pense sincèrement que si on a vécu un accouchement un jour dans sa vie, enfin plutôt des contractions, ou alors une césarienne, on est totalement paré à ce type de douleur 😉 ! La douleur des contractions est bien plus insupportable et longue que la douleur éphémère des aiguilles du tatoueur… En tout cas, c’est mon avis.

Pour vous dire clairement, me faire tatouer est une des choses qui m’a fait le moins mal. J’ai subi 4 opérations, j’ai eu des pierres aux reins (au secours!) et j’ai actuellement un ulcère et des calculs biliaires et franchement (après césarienne également), je dois te dire que c’est vraiment une douleur moindre et très supportable !

Toutefois, la « douleur » reste quelque chose de subjectif et chacun à son seuil de la douleur ! Je me définissais comme une vraie douillette auparavant… Puis j’ai eu tout cela, j’ai subi une césarienne et je me suis dit qu’à mon avis, rien ne pourrait me faire davantage mal et j’avais raison ! La « douleur » du tatouage est pour moi bien moindre et se situe bien en dessous de contractions, césarienne ou calculs! Je trouve que ça a été plus que supportable et j’attends de voir comment ça va se passer lorsqu’elle terminera mon tattoo car non, il n’est pas encore fini :p !

Choisir son tatoueur… Mais comment ?

Ca, c’est vraiment une question compliquée. Pour une personne lambda, comme moi, c’est souvent le bouche à oreilles qui opère. On connait quelqu’un qui s’est fait tatouer, on apprécie le tatouage et on décide d’aller voir le tatoueur pour aller découvrir son univers, son style et voir ce qu’il nous propose d’après nos idées… Et si on aime pas, on fait de même avec d’autres tatoueurs qu’on nous a recommandés.

Par contre, les amateurs de tatoueurs, les personnes qui sont adeptes, adorent les conventions ou les tatoueurs eux-mêmes aiment se faire tatouer par des tatoueurs dont ils admirent le travail d’après le style. D’après les personnes avec lesquelles j’ai parlées, elles sont un quête d’un style précis et d’un tatoueur déterminé qui pourra représenter parfaitement, d’après son style et l’envie de la personne, le tatouage dont ils ont envie, dont ils ont besoin… Celui qui correspondra parfaitement à leur envie, leur personnalité mais dont la singularité représentera la signature du tatoueur… Car finalement, les tatoueurs connus sont reconnus grâce à leur style et je trouve cela extraordinaire.

Pour conclure, je te dirais… 

En matière de tatouage, je ne suis pas une connaisseuse…  Mais, j’ai parlé à de nombreuses personnes pour comprendre. Ou en tout cas essayer… J’ai voulu vous faire part de mon avis mais aussi, partager avec vous l’avis d’une vingtaine de personnes qui ont pris le temps de partager avec moi sur le sujet afin de m’expliquer leur choix. Tant des tatoueurs, que des connaisseurs que des personnes comme moi, pas encore « aware » niveau tatoo 😉 !

Peut-être mon article t’aura-t-il aidé à faire un choix, te décider ou non à franchir le pas. Il s’agit ici uniquement de mon avis personnel et des quelques avis que j’ai reçus… Il ne s’agit pas d’une généralité non plus et il peut tout à fait y avoir d’autres explications mais je voulais partager tout cela avec toi. D’ailleurs, si tu t’es fait tatouer pour d’autres raisons ou si tu as envie de m’expliquer tes choix, n’hésite pas… Je suis toujours contente de découvrir des avis différents, des envies différentes et de partager autour d’un même sujet car c’est vraiment enrichissant… 🙂

Des bisous,

LOVE

Signature3

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *